top of page

La draisienne pour enfant, définition et avantages d’utilisation

Dernière mise à jour : 24 nov. 2022


La draisienne pour enfant, définition et avantages d'utilisation

Qu’est ce qu’une draisienne ?


Aujourd’hui une draisienne est un vélo sans pédale, permettant d’avancer à la force des jambes. Dans le langage courant, la draisienne peut également se retrouver sous le nom de vélo sans pédale, vélo d’apprentissage, vélo sans pédalier (balance bike en anglais)… Essentiellement utilisé par des jeunes enfants de 1 à 3 ans, c’est un vélo d’apprentissage avec bien des avantages pour la construction de l’enfant. Quel est l’intérêt de faire de la draisienne ? À partir de quel âge peut-on mettre un enfant sur une draisienne ? À quel moment passe-t’on de la draisienne au vélo ? Bicycl’Haize répond à toutes vos questions concernant les draisiennes.


Pourquoi faire de la draisienne ?


L’utilisation de la draisienne apporte de nombreux avantages à un enfant :


  • L’apprentissage de l’équilibre : L’enfant va rétablir l’équilibre en fonction du poids de son corps.

  • Le développement des réflexes : L’enfant va gagner en anticipation que ce soit au niveau du freinage, des objets, de l’évaluation de la pente etc. Il va également apprendre à gérer ses réflexes lors de la direction et va pouvoir tester ses limites.

  • La coordination des mouvements : Lorsqu’il avance, l’enfant pousse alternativement sur un pied puis sur l’autre.

  • L’apprentissage de l’autonomie : Votre enfant va rapidement s’éloigner de vous sur sa draisienne. C’est une première pour lui, habitué jusque-là à se déplacer à faible allure aux côtés de ses parents. C’est le début de l’autonomie qui se poursuivra avec la pratique du vélo.


Utiliser une draisienne va donc lui permettre de développer ses muscles ainsi que ses capacités psychomotrices. Plus l’enfant utilisera sa draisienne, plus il fera des progrès dans la gestion de son équilibre mais également dans sa capacité à anticiper. En sommes, gain de confiance en soi et autonomie est le résultat de l’utilisation de la draisienne pour un enfant.


Quelle est la différence entre une draisienne et un vélo ?


La principale différence entre une draisienne et un vélo est la présence ou non d’un pédalier.

En effet, une draisienne est un vélo sans pédale, utilisable uniquement à la force des jambes tandis qu’un vélo est constitué d’un pédalier, d’une transmission, des freins…


L’autre différence majeure est au niveau du poids du bolide. La draisienne n’ayant pas de pédalier est beaucoup plus légère qu’un vélo. De ce fait, l’enfant pourra faire des mouvements plus accessibles et plus naturels qui lui serviront dans son apprentissage de la mobilité.


💡 Conseil : Pour les plus petits, privilégier une draisienne plutôt qu’un vélo parce qu’un vélo trop lourd les empêchera de pouvoir être autonome et de le manier correctement.


À partir de quel âge peut-on faire de la draisienne ?


Lorsque l’on commence à parler draisienne, la question de l’âge se pose forcément. Il existe des draisiennes pour bébés : dès 6 mois. Ce sont généralement des draisiennes à 4 roues pour qu’ils découvrent dès le plus jeune âge le plaisir du pilotage. Mais il est tout de même recommandé d’attendre que l’enfant sache correctement marcher avec un minimum d’équilibre pour utiliser une draisienne. C’est en réalité plus une question de taille que d’âge pour commencer à rouler sur une draisienne.


Comme chaque enfant évolue de façon différente, il n’y a pas d’âge précis pour commencer à utiliser une draisienne, mais généralement le début se fait entre 18 mois et 2 ans.


Selon son âge et son aisance, l’enfant commencera à faire de la draisienne debout. C'est-à-dire qu’il aura la draisienne entre ses jambes et avancera sans s'asseoir sur la selle. Lorsqu’il se sentira prêt, il commencera à s'asseoir et à pousser avec ses jambes pour gagner en vitesse.


Si votre enfant de 3 ans n’a toujours pas de draisienne, il ne faut pas s’inquiéter ! Généralement vous trouverez des draisiennes allant jusqu’à 6 ans. Au-dessus de cet âge, ce n’est pas que l’enfant n’a plus le droit de faire de draisienne, mais c’est que vous risquez de ne plus trouver de draisienne suffisamment grande pour votre enfant.


Quand passe-t'on de la draisienne au vélo ?


Votre enfant maîtrise parfaitement sa draisienne ? C’est le moment pour lui de passer sur un vélo ! L’enfant doit être capable de tourner et de descendre une petite pente en équilibre sans tomber avant de songer à rouler sur un vélo.


Encore une fois, chaque enfant évolue selon son propre rythme, il n’y a pas d’âge précis concernant la transition vers un vélo. Plus généralement, les fabricants de draisiennes en conçoivent pour les enfants de 1 à 6 ans. Si votre enfant à commencer très tôt à faire de la draisienne, il se peut que dès ses 3 ans il souhaite faire du vélo.


Choisissez un moment calme en tête à tête avec votre enfant pour l’aider au mieux à appréhender son vélo… Et préparez vous à courir dès qu’il prendra de la vitesse !


💡 Conseil : Si votre enfant roule sur une draisienne depuis son plus jeune âge, il n’est pas nécessaire de lui mettre de petites roues sur son vélo. Au contraire, il serait même contre-productif pour lui d’en avoir. En ayant roulé avec une draisienne, il a acquis un équilibre suffisant pour rouler sur un vélo de son propre chef sans l’aide des petites roues qui vont le faire basculer d’un côté ou de l’autre.


Notez que même si l’apprentissage du vélo est nettement plus facilité grâce à la draisienne, c’est tout de même une grande nouveauté pour lui. Il se peut que votre enfant désire rouler sur sa draisienne pendant quelque temps encore après être monté sur un vélo. En effet, la draisienne et le vélo lui apportent deux types de sensations différentes.

43 vues0 commentaire

Comments


bottom of page